AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vote!



Partagez | 
 

 Le son n'est qu'une onde U.C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le son n'est qu'une onde U.C   Sam 17 Nov - 17:41

Le silence de toute une vie



Silver



Nom : Niwa
Prénom : Kio
Surnom : Silver
Sexe : féminin
Age : 23 ans
Road : ring road
Origine : Japonaise

Description physique:

Qu'est-ce que le physique ? C'est tout simplement l'emballage du cadeau, ce qui vous donnera envie de déchirer le papier pour voir ce qui se cache en-dessous. Autrement dit, le physique c'est l'appel au sexe. Inutile de jouer aux choqués, le physique dans notre société c'est ce qui vous donnera envie d'envoyer la personne sur le comptoir pour l'entendre gémir, le physique c'est ce qui vous rend fébrile et active votre bas-ventre, le physique c'est ce qui réveille en nous nos plus bas instincts. Je pourrais très bien faire de grands discours en disant que s'arrêter au physique c'est une attitude purement superficielle et ridicule car un bel emballage peut cacher de la viande faisandée et j'aurais raison, mais je ne le ferai pas, tout simplement parce que je suis moi-même tributaire de ce "plaisir des yeux". J'aime les hommes qui collent à mes fantasmes personnels. De ce fait, admettant sans honte que je suis quelque peu superficielle, dans quelle catégorie est-ce que je me placerai si je me croisais dans la rue ?

Sans vouloir me vanter ou devenir narcissique et imbue de moi-même, je me placerai dans la catégorie, sensuelle et charmeuse. Ayant un physique de japonaise typique, je ne mesure pas plus d'un mètre cinquante et mon corps est d'une remarquable finesse. De jolies hanches entrant dans du S et une petite poitrine portant un joli B95. Jusque là rien de bien extraordinaire en effet, mais je me plais à dire que ce sont dans les détails que tout prend une autre tournure. J'agrémente chaque mois, ma chevelure d'un remarquable rouge, une couleur vive et porteuse de force et de puissant, image parfaite qui sied à mon caractère. Cette couleur peu commune et vive donne d'ailleurs un contraste agréable avec ma peau pâle. Autre détail dont je suis extrêmement fière, mes lentilles ! Mon nom de tatoueuse se trouve être Silver, j'ai d'ailleurs pris le soin d'inscrire Kio Silver Niwa, sur ma carte d'identité, et de part ce nom, mes yeux se retrouvent constamment ornés de lentille argentées. Je suis extrêmement fière du regard que cela m'offre et j'en eus charmé plus d'un grâce à cela. Choses étonnante, lorsque je les enlève pour dormir, mes anciens amants semblaient apprécier le noir naturel de mes prunelles tout autant que l'argent artificiel.

Pour terminer dans les détails je citerai le tatouage présent sur mon épaule gauche, représentant une tête de corbeau encadrée par des ailes ainsi que les quelques brûlures et cicatrices qui ornent mes mains et mes bras de part mon passé de toxicomane et de mes expériences récentes dans le tunning.

Description mentale:
Saviez-vous que chaque chose possède une onde ? Que chaque mouvement, chaque déplacement d'objet ou de corps dégage une énergie précise ? Le monde dégage une odeur, une senteur, une véritable symphonie pour les sens dont la plupart des gens n'ont même pas conscience. Quand on perd l'un de ses sens, les autres se retrouvent automatiquement décuplés. Le silence est de mise de mon monde, mon univers, ma vie, un handicape que beaucoup de monde supporte difficilement. Mais je suis différente. La musique m'est plus agréable qu'à n'importe qui. Je ne l'entends pas. Je la ressens. Les ondes s'en dégagent avec délicatesse, violence et sensibilité. Elles me traversent le corps comme autant d'aiguilles qui s'enfilent dans ma chair, mes organes, mes veines. Elles me déchirent, me caressent, m'habitent puis me quittent, me laissant ivre de bien-être et de joie. L'ouïe ne m'a jamais été accordée, défaut familiale plutôt récurent. Pourtant je vous entends mieux que quiconque. Vos lèvres, votre souffle, vos sourires, vos sourcils froncés, je lis en vous comme dans un livre ouvert à tel point que j'en suis devenue agoraphobe.

Que feriez-vous si, le moindre endroit dans lequel vous vous trouvez, vous assome de plus d'une centaine d'informations différentes balancées comme le courant irrégulier et violent d'un torrent, vous faisant tout oublier et ce, jusqu'à la raison de votre présence en ce lieu ? Vous n'aurez que deux options, devenir cinglé ou vous isoler. La deuxième m'eut très vite paru être la meilleure des solutions. J'ai créé mon univers, un monde de dessin, de franchise et de créativité tout autant macabre que délicate. Le tatouage. Je suis une artiste, d'un goût douteux pour certains, d'un incroyable talent pour d'autre, tout ceci est aléatoire. On me transmet une idée et je la met en forme jusqu'à ce qu'elle convienne à la personne concernée tout en prenant soin de la rendre unique. J'ai horreur des choses trop..dupliquées. J'aime l'unique. Le différent. L'attrait pour l'ordinaire et le normal ne m'a jamais effleuré l'esprit et je cultive ma différence tout autant que ma franchise, deux termes suffisant à eux seuls à me résumer. Pourquoi le mot sourde n'y figure pas ? Simplement parce que l'on ne remarque pas ma surdité si je ne la mentionne pas. Ayant appris à lire sur les lèvres depuis mon plus jeune âge, je suis capable de parler normalement bien que je ne puisse entendre ma voix. J'en ressens les vibrations de mes cordes vocales. Pourtant même si je suis capable de parler, cette occasion ne se présente que rarement car je ne suis guère du genre sociable.

Bien souvent je me promène avec mon casque sur les oreilles, la musique vibrant avec violence tandis que je ferme les yeux, inspirant profondément pour me donner le courage nécessaire pour traverser cette foule qui m'ennivre et me tue un peu plus à chaque seconde. Trop d'informations tue l'informations et ce n'est qu'une fois à l'abri dans mon studio de tatouage que je me sens réellement vivre et détendue. En fin de compte, je dirai que je suis un oiseau, un magnifique faucon qui se tient à bonne hauteur de la ville car sa vue trop perçante flinguerait son cerveau s'il venait à descendre plus bas. Je suis un faucon d'argent dont l'ouïe absente est son regard perçant.

Histoire :

Une histoire ça commence par un premier pas, un premier mot, un geste. Toute histoire est importante, car c'est elle qui forme chaque être vivant sur cette terre pourtant beaucoup d'entre nous s'accordent à juger les diverses existence en disant que celle-ci est sans intérêt et celle-là trop commune. Alors dans quelle catégorie mettrais-je ma propre histoire ? Dramatique ? Ennuyeuse ? Banale ? Extraordinaire ? En vérité je n'en ai pas la moindre idée, à mes yeux elle se situe dans une moyenne, entre le triste et l'ordinaire. Des mauvaises expériences, des bonnes, une adolescence et une vie d'adulte qui commence. Je ne suis qu'une simple tatoueuse qui eut tombé dans la drogue pour ensuite se contenter du canabis. J'ai vu ma mère se faire tuer par un rider criminel parce qu'étant sourde, elle ne pouvait pas entendre que je lui hurlais de ne pas passer par cet endroit. Elle était simplement au mauvais endroit au mauvais moment. Je n'en ai pas voulu au Rider en question, d'ailleurs il devait être à peine plus âgés que moi à cette époque là. J'avais 16 ans et il devait en avoir 18. Des G-men lui couraient après. C'est notre lot quotidien. Alors vers quoi ai-je dirigé ma haine ? Car nous avons tous ce besoin de haïr quelque chose ou quelqu'un lorsque l'on perd un être cher.

Et bien j'ai tout simplement haï ma maman. Elle ne m'avait pas entendue. Elle ne m'avait pas regardée. Elle aurait dû ne pas m'ignorer. Elle n'aurait pas du partir énervée parce qu'elle m'avait chopée avec une seringue dans le bras. Si elle n'avait pas fait ça, jamais elle ne serait morte. C'est amusant de constater que l'amertume m'enserre encore le coeur à l'heure actuelle. Suite à son décès, je me suis retrouvée à plonger dans des niveaux réellement inférieurs et affligeants. Pourtant maintenant, mon joint entre les lèvres, je constate que toutes ces petites expériences m'ont rendue forte et que maintenant, les gens ne peuvent plus m'apprendre ce qu'est la vie. Il est si amusant de les voir débarquer avec leurs petites conclusions toutes faites, sûrs d'eux comme jamais, vous parlant comme si vous n'étiez qu'un bébé encore naïf. Dans ce genre de cas je me contente bien souvent d'afficher un sourire attendri. Les gens sont risibles parfois. ET maintenant ? Je suis assise sur le toit de mon studio, mon stick de canabis qui décroche les muscles de mon corps à chaque inspiration, vêtue d'un simple soutient-gorge noir et d'un jeans militaire, mes lunettes rectangulaires sur le nez alors que les nuages se rapprochent.

De ça, de là je vois une ou deux silhouette voler rapidement pour disparaître à nouveau entre les grattes-ciel. Des riders, je dois admettre que sans leur manie de foutre le bordel sur leur passage, jamais je n'aurai décidé de commencer le tunning en dehors de mes heures de tatouage. Je m'en souviens encore, de ce jour où, comme bien souvent, je prends une décision sous l'impulsivité sauf qu'en règle général je le regrette bien vite mais là... Je ressens la même fébrilité pour le tunning que pour mes tatouages. J'étais allongée sur un banc et là, une ombre passe à une grande vitesse à quelques centimiètre au-dessus de ma tête me forçant à me redresser sous le coup de la surprise. Il a filé comme le vent, ses trecks aux pieds, il semblait en pleine lévitation. C'était tout bonnement magnifique. C'est là que j'eus décidé de foncer dans une boutique pour tunneur et d'harceler le vendeur de questions, un sourire aguicheur avait suffit à le faire parler. J'en ai ramené des pièces qui n'allaient absolument pas ensemble et ne le constatais qu'après plusieurs heures d'acharnements. Je suis encore un bébé dans la mécanique des airtrecks, pourtant j'ai soif de connaissances et m'amuse à faire mes petites expériences quand j'ai du temps libre. C'est d'ailleurs lors d'une de mes nombreuses expériences que je m'eus cassé le bras.

La vie est faite de tests divers et varisé et chaque expériences est bonne à prendre, tel à toujours été mon avis. Je crois pouvoir dire que je ne regrette absolument rien autant dans mes consommations de cocaïne que dans les gueules de mecs que j'eus fracassées sur le sol. Le passé restera le passé, à quoi bon le ruminer sans cesse. Ma chair s'hérisse subitement, me faisant baisser mes prunelles noires sur la lucarne ouverte donnant sur mon studio. La radio semble avoir enfin capter les ondes nécessaire pour diffuser un peu de musique. Je ferme les yeux et tire violemment sur mon joint, ignorant le monde extérieur pour concentrer ma surdité sur la musique qui s'élève du vieux post couvert de cire de bougie et de canabis. Un sourire m'étreint les lèvres. Chaque musique dégage des sensations et des vibrations uniques et celle-ci, malgré son très vieil âge, je ne l'oublierai jamais.

"Non rien de rien, Non je ne regrette rien
Ni le bien qu'on m'a fait
Ni le mal, tout ça m'est bien égal !

Non rien de rien, non je ne regrette rien
C'est payé, balayé, oublié
Je me fous du passé !

Avec mes souvenirs
J'ai allumé le feu
Mes chagrins, mes plaisirs
Je n'ai plus besoin d'eux !

Balayés les amours
Et tous leurs trémolos
Balayés pour toujours
Je repars à zéro

Non rien de rien
Non je ne regrette rien !
Ni le bien qu'on m'a fait
Ni le mal, Tout ça m'est bien égal !

Non rien de rien
Non je ne regrette rien !
Car ma vie, car mes joies
Aujourd'hui, ça commence
Avec toi"

HRP :

Avatar : Aucune idée, à demander à celui qui fait mon vavatounet /o/
Talent particulier ? je fais le pont tellement bien qu'on dirait l'exorciste
Tu aimes les cornichons ? Ouais mais les n'oignons c'mieux
Code de validation : Valid By Miya


Dernière édition par Kio S. Niwa le Dim 18 Nov - 16:48, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jikan

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 06/10/2012

MessageSujet: Re: Le son n'est qu'une onde U.C   Sam 17 Nov - 17:56

Welcome =D

Bonne chance pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésite pas à envoyer un mp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Le son n'est qu'une onde U.C   Sam 17 Nov - 20:06

owiii o/
Bieenvenue futur tuneuse o/
Bonne chance pour ta fiche <3

_________________

Color: #f0643e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyako Watanabe

avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 06/10/2012

MessageSujet: Re: Le son n'est qu'une onde U.C   Dim 18 Nov - 11:07

Bonne idée de faire une tuneuse sourde, c'est une tuneuse avec qui il sera interessant d'RP. Bon courage pour la fin de ta fiche, et au plaisir d'RP Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le son n'est qu'une onde U.C   Dim 18 Nov - 15:32

Merci à tous pour votre accueil !
Revenir en haut Aller en bas
Miyako Watanabe

avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 06/10/2012

MessageSujet: Re: Le son n'est qu'une onde U.C   Dim 18 Nov - 17:11

L'idée de la tuneuse qui n'a pas comme activité principale le tunning est simple mais rare, souvent on voit que les perso sont tombés par hasard et passion sur le ride, le tuning, ou par traumatisme. Ton perso est entier, une personalité a elle, hair sa mere venant de mourir, alors q la reaction naturelle est d'hair le meurtrier ou sois meme parce q'elle est partie en voyant sa fille se piquer, c'est authentique à ce perso q tu viens de creer. La description du physique qui n'est q le papier cadeau, ça aussi on voit qu'il y a reelement qqch deriere ton perso, d'autant plus qu'elle en soit tributaire. Un coté superficiel qui est enrobé encore et encore par qqch de concret et de constructif pour un perso. Rien n'est vide et fait pour la forme d'avoir une bombe sexuelle ou la classe d'avoir une toxico.
Comme je sais q ton vava arrive ce soir, je te valide, bon jeu, et au plaisir d'rp avec toi Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le son n'est qu'une onde U.C   Dim 18 Nov - 17:17

Han merci beaucoup pour ce commentaire qui me fait plaisir ! Au plaisir de rp avec toi également ^^
Revenir en haut Aller en bas
Yatano

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 06/10/2012

MessageSujet: Re: Le son n'est qu'une onde U.C   Dim 18 Nov - 17:42

Je laisse la critique de ma chère et tendre faire loi ! Une fiche vraiment atypique =D Bienvenu à toi au plaisir de rp bientôt avec ta tunneuse =3

PS : Joli avatar =O

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jikan

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 06/10/2012

MessageSujet: Re: Le son n'est qu'une onde U.C   Dim 18 Nov - 17:48

Et parce que le staff bosse en équipe et ben c'est moi qui te colo o/

Très bonne fiche au passage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le son n'est qu'une onde U.C   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le son n'est qu'une onde U.C
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Air Gear Evolution ::  Party Flood Anthem :: Présentations :: Présentations Validées :: Tunneurs-
Sauter vers: