AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vote!



Partagez | 
 

 Shaporo Ryushin, plus connu sous le surnom de Kuroyasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shaporo

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Shaporo Ryushin, plus connu sous le surnom de Kuroyasha   Sam 3 Nov - 4:14






Nom : Mon nom c'est Ryushin.
Prenom : Juste Shaporo...? Nan, y'a aussi Akusei qui se rajoute.
Surnom : Kuroyasha, le démon noir sanguinaire qui n'a peur de rien. Enfin, si vous retenez que Kuroyasha, c'est bien.
Sexe : Un petit Link comme vous m'avez collé sur mon profil !
Age : Un toit d'une maison en diagonale et une ardoise ( 17 ).
Road : Je cherche, je vais trouver ne vous inquiétez pas !
Origine : Je viens tout droit des enfers, et oui. Nan plus sérieusement, je suis japonais.







Physique





    Premier Compte : 10 lignes minimum.
    Double Compte : 20 lignes minimum
    /!\Comptage sous Word, police "Times New Roman", taille 10


    Le principe est clair mon enfant, je suis beaucoup trop beau pour que tu puisses m’admirer. Oui oui, sans blague ! Quoi ! Tu me crois pas, tu me vois normalement et t’es plus vieux que moi…Ça craint, t’es un extra-terrestre ou quoi…Bon j’avoue être plus vieux que moi c’est facile, mais pouvoir regarder ma simple apparence…Tu es le type le plus chanceux du monde tu sais ! Bon, étant donné que c’est toi, je vais te dire une description mon vrai physique et mon apparence…

    Bon bah, on commence par le commencement, et chez moi, le commencement c’est en haut ! Tout d’abords comme vous pouvez le remarquer, à part si vous êtes vraiment éblouis par ma beauté, je suis blond. Et les caractéristiques spéciales du blond de chez moi, c’est qu’à chaque fois que je fais une bonne action, je gagne un point blond à répartir sur une grille de compétence ! Non, je blague, plus sérieusement, mes cheveux sont donc mi- longs et de couleur or. Ma coupe de cheveux, bien que ce soit surprenant, est naturelle. Et pour mon alter-égo, lui il faut juste faire remettre devant les peu de cheveux tirés en arrière. Par contre mes yeux, eux, préfèrent un tout autre matériau et ont donc la couleur émeraude. Et oui, rien que ma tête vaut cher. Et mon visage est finement raffiné, alors que mon expression reste neutre. C’est assez bizarre je dois l’avouer, mais c’est normal, ça vient de moi. Hé hé, en dessous de mes vêtements, je porte des cicatrices qui datent des grandes guerres. Je suis donc une légende vivante ! Mais en disant ce qui est vrai, je possède une cicatrice, au niveau de mon bras gauche. Mais d’ailleurs, après avoir fini la guerre, je suis passé Yakuza et je me suis fait tatouer de partout sauf à des endroits visibles avec mes vêtements habituels. Mais le seul vrai tatouage que je porte se situe sur mon épaule droite, symbolisant un phœnix. On peut dire que mon corps apprécie les légendes mythiques du genre.

    En me regardant généralement, je mesure 1 mètre 81, même si je parais plus petit, et pèse 79 kilogrammes. C’est un statistique assez parfait je trouve. Apparemment, d’après mon père, je suis quelqu’un de charmant et très beau et j’approuve totalement ce qu’il dit. Cependant, il y a quelque chose plus sinistre sous ma douce et élégante apparence d’ange, et oui, un truc trop beau cache toujours quelque chose. La première impression que je donne est celle d’un beau gosse, mais en y regardant de plus près, je fais vraiment froid dans le dos. Une aura noire peut se faire sentir et mon visage fade d’expression ne fait que l’amplifier. Le dos tourné, l’aura se transforme en celle d’un démon et de devant, elle reste normale à une condition, que je ne porte aucune tache de sang sur moi. Si ce cas était à arriver, on pourrait croire que je suis carrément sorti des enfers et que je suis un véritable démon. De plus, au lieu que l’on ressente seulement l’aura, on peut parfois l’apercevoir si l’autre est trop apeuré. Oh ! La vue du sang est la seul chose qui peut me faire sourire, mais ce sourire est diabolique, sadique. Quoi qu’il en soit, ce côté caché n’est pas révélé à grand monde étant donné la vitesse que j’utilise lorsque j’esquive les gens qui tentent de me rencontrer personnellement. C’est vrai que même avec tout ça, j’ai l’air tout gentil tout mignon, mais ne jamais prendre l’apparence pour le caractère, ni la force d’ailleurs. Je suis peut-être élégant mais comme je l’ai dit pendant tout un paragraphe, l’habit ne fait pas toujours le moine !

    D’ailleurs, pour ce qui est du choix vestimentaire je me contente d’un tee-shirt, d’un pantalon et des chaussures en temps normal. Après tout, je déteste faire du shopping donc les trucs de marque, ce n’est pas pour moi. D’ailleurs, Akusei adore lui aussi mes tenues, mais ces choix à lui sont plutôt étranges. Et puis, rien que pour l’embêter, j’ai choisi une tenue préféré qu’il déteste. Une veste en cuir noir avec un tee-shirt rouge supportant une sorte de mini-foulard noir ébène. Et puis mon pantalon n’est d’autre qu’un jean aussi noir que ma veste et des chaussures de couleurs marron pour changer, mais que lorsque je ne porte pas mes AT’s quand je parle des chaussures. Pour plus de précision, la tenue préférée de mon colocataire est un ensemble noir marron bizarre, mais on peut voir un truc qui ressort, sa ceinture bleu ciel. Je garde néanmoins un déguisement pour chanter anonymement, et oui avoir une grande intelligence ça sert, même si on ne sait pas l’utiliser ! Donc je suppose avoir fini, quoi de plus à rajouter à ce que l’on voit déjà, même si j’ai déjà dit pas mal de choses qui se voient facilement ? Rien. Ah si ! Il y a bien un truc que je peux vous dire en plus. Ce que c’est ? C’est ça. Tu vois ce petit foulard, non pas celui autour de mon cou mais autour de mon bras droit. Il est là pour cacher mon tatouage bien sûr mais il a une signification cachée. Un rouge un peu rosâtre, un motif qui change lors de la forme dans laquelle on place le foulard et un doux coton facilement inflammable. Le motif normal est un quadrillage avec les traits de couleurs orangés, mais lorsque je mets mon foulard tel un bandeau, ce même quadrillage se transforme en bande tout court. La matière fait en sorte que l’objet ne me dérange pas, après tout, c’est mieux un truc doux que quelque chose de piquant ! Et donc, tout ça devient le symbole de mon âme, comme une sorte de seconde vie, t’inquiètes pas, je te ferais une explication dans mon histoire.





    Mental





      Premier Compte : 10 lignes minimum.
      Double Compte : 20 lignes minimum
      /!\Comptage sous Word, police "Times New Roman", taille 10



      Alors là jeune padawan, t’as touché le jackpot ! Triple 7 sans abuser. Et je vais te raconter ma vraie nature, mais là, y’a au moins trois 7 qui partent…Mais des « replay » viennent les remplacer t’inquiètes pas !

      Eh bien pour commencer, que dis-tu de parler de mon incroyable cerveau… ? Oui, ça me parait une excellente idée ! Je suis tout simplement intelligent et...Mhm...Vaut mieux dire la vérité je pense. Je peux te dire que les mots m'en manque un peu, mais je vais essayer de te le dire en détails...J'ai bien dis essayer ! Si je suis vraiment intelligent ou pas ? Mhm...Je dois dire que je suis dans la moyenne ni trop bête, ni trop intelligent, mais il y a des moments où je me démerde pas mal avec mes 180 de QI. Mais même en ayant une intelligence comme celle-ci, je dois avouer que j’ai tendance à oublier rapidement. Mon cerveau enregistre des choses, mais il le fait sur d’autres choses. Par exemple, si je venais à apprendre le nom d’une personne, je devrais oublier le nom de quelqu’un d’autre. Bon c’est vrai que c’est souvent les choses qui ne servent à rien que j’oublie, mais je les oublies quand même ! On peut alors dire que mon intelligence est artificielle ou alors, combative. Pourquoi combative, je suis sûr que tu te demandes ça…Bien avant que tu me le demandes vraiment, je vais répondre. Combative car j’arrive juste à utiliser mon cerveau uniquement lors des combats, et oui, c’est aussi bête que ça. En tout cas, tant que je me bats ou que je puisse avoir un peu d’entraînement pour pouvoir rester en forme, tout va bien. Ma petite cervelle est alors assez entraînée pour garder son petit QI. Il faut aussi que je puisse faire un ou deux chants par mois, c'est vital pour moi. Oui, mon cœur ne tient pas le choc sinon.

      Mon rêve serait de pouvoir revoir quelqu'un mais...oublier ça, mon rêve est tout simplement de me faire un nom chez toutes les personnes existantes dans ce monde et même plus, de la galaxie. Je pourrai vous dire comment je fais pour garder tout le temps avoir une attitude neutre ou même une expression neutre, mais c'est pour moi un truc top secret. Tout ce que je peux te dire c'est que, plus tu souris, moins t’as de problème, ou un truc comme ça. Et comme j’adore les problèmes, je fais l’inverse de sourire, ne pas sourire. Enfin, en tout cas, ça marche pour moi. Je ne pourrai jamais être vraiment content ? Mhm...Qui te dit que je ne le suis pas maintenant ? Oh, gardez le visage sans grande expression empêche les autres de voir vos émotions, ouais c'est ça ! Tu veux vraiment tout savoir hein...Saches ceci, ne me mets jamais en colère, moi-même je n'aime pas l'être. Je n’aime pas l’être mais je le suis tout le temps, trouves la logique. Quoi, maintenant tu sais que je ne suis pas heureux en ce moment. Mais qui te dit que ce n’est pas un mensonge ce que je viens de dire ? Bref…Pour moi ce qu'il y a de plus importants, c'est bien les promesses. Je donnerai mon corps et mon âme pour les respecter, jusqu'au bout. Enfin mon âme, n’y compte pas trop et je ne fais que des promesses aux personnes qui me sont chères ou que je veux vraiment aider de tout mon cœur. Moi un cœur tendre ? Possible, je me suis jamais posé la question...Tout compte fait je ne pense pas l'être. Bref, c'est tout ce que je peux dire sur moi et ma personnalité. Mais au fait, tu sais que je peux sourire aussi !? Et en le voulant bien sûr, mais mon type de sourire restera diabolique comme expliqué précédemment.

      Quoi ! Moi arrogant et égoïste, suivi de joyeux et narcissique !? Je suis même plaisantin !? Mais c’est parce que je suis avec T-O-I. Nan sans blague, tu croyais vraiment que j’allais me comporter normalement comme je le fais avec toi en ce moment ? Mais tu es fou !? Tu viens direct de baisser dans mon estime…Enfin bon, je vais te dire comment j’agis vraiment avec les autres, ceux qui restent en vie après mon passage pourront peut-être te l’affirmer. Mais déjà, je reste à l’écart des gens, je n’aime pas les endroits bondé ou autres trucs du genre. En gros, je suis assez solitaire, ouais. Cependant, je trouverais bien des personnes qui voudront faire une team avec moi, là j’ai aucun doute. Sinon vis-à-vis de ceux que je peux rencontrer, mon attitude sera glaciale. Après, j’en sais trop rien, je n’ai pas rencontré beaucoup de gens dans ma vie, enfin, surtout après mes douze ans. Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Du calme, je te dirais mon histoire après, d’abord on parle de moi et de ma personnalité. Quoi, tu veux finir vite, mais t’es chiant en fait…Bon je te fais un truc rapide sur ce qu’il me reste à dire. Je suis assez égoïste je l’avoue, mais pour aller jusqu’à narcissique, pas question ! J’ai déjà aimé une fille vous savez…Très bien, on passe à la suite qui est l’histoire…T’y as cru hein ! Et oui, je suis assez farceur, mais ne pas confondre farceur et plaisantin ! Farceur, c’est faire des farces, et plaisantin, des plaisanteries, ce n’est pas la même chose ! Par contre il y a une chose que je préfère encore plus, c’est le visage des gens lorsqu’ils se prennent une mauvaise blague. Ou bien lorsqu’ils sont torturés de douleurs, oui, là leur visage est magnifique, et des fois, ils poussent même un petit cri jouissif.

      Et je n’ai pas terminé, il faut que je te parle de mon colocataire ! Quoi ? Tu ne veux pas que je parle d’un autre mec ? Mais c’est toujours moi ! Enfin, plus précisément, c’est en moi. Et oui, on peut dire que je ne suis pas gâté et que je dois partager un corps, mais il est assez charmant dans son genre. Que dire sur lui…Mhm…C’est pratiquement l’inverse de moi quoi, sauf qu’il est cent fois plus fort que moi, mais faut pas insinuer que je suis faible hein…Je vais dire quelque détails en plus, il arrive très bien à utiliser son corps et son esprit, et il sait aussi très bien infiltrer une base ennemie ou un truc du genre, lui il sait utiliser son cerveau, pas moi. Mais bon, en combat il n’est pas futé, il serait même capable de se blesser lui-même pour toucher l’ennemie, même s’il a toujours détesté combattre. Voilà c’est à peu près tout, ah non j’oubliais une dernière chose ! Pour qu’il arrive, faut le donner un coup de pouce. Oui c’est moi qui à majoritairement le contrôle du corps et tant mieux pour moi. Donc pour qu’il vienne, il faut que je change ma coiffure en la faisant autrement, en l’occurrence comme ce que mon autre moi met, c’est aussi simple que ça. Et ensuite il faut faire la même chose pour que je revienne, mais il ne tarde pas à le faire, contrairement à moi. D’ailleurs, il porte même un prénom différent du mien, lui, c’est Akusei, celui dont j’ai tant parlé.






      Histoire





        Premier Compte : 30 lignes minimum
        Double Comptes : 50 lignes minimum
        /!\Comptage sous Word, police "Times New Roman", taille 10


        T’attendais ça hein ? Le moment où j’allais raconter mon histoire. Et bah je vais aller vite, mon passé s’est déroulé tranquillement, sans encombre ni rien. Tout était parfaitement normal, de ma naissance jusqu’à mon âge actuel, rien d’extraordinaire. Quoi ? T’es déçu ? Je le savais ! Mais en même temps, c’est dur de raconter une histoire que l’on a oublié, il s’est quand même passé 17 ans après ma naissance, ce n’est pas rien. Mais attends…Akusei sait sûrement lui, deux secondes, si tu veux entendre notre histoire, il faut que je switch ! …Bonjours, enchanté de faire votre connaissance, Shaporo-kun vous a sûrement parlé de moi, je m’appelle Akusei. J’ai écouté votre discute et vous voulez entendre notre histoire et en même temps notre passé, c’est bien cela ? Très bien, je serais ravi de vous raconter cela dans les plus brefs délais, accordez moi juste quelques secondes que je me rappelle bien de tout…

        Tout d’abords, il faut bien raconter comment nous sommes nés. Nous naquîmes d’une mère formidable, belle et ce même après notre naissance. Elle était aussi gentille qu’élégante et sa santé était parfaite. Elle était telle une gazelle encore libre de tout mouvement. Mon père lui était aussi tenace que l’acier, mais aussi tendre qu’un steak saignant. Sa gentillesse avait la même grandeur que celle de notre mère. Et nous sommes donc nés dans un endroit pas très connu, il y avait même une forêt près de notre petit village. Apparemment, bébé, nous étions très gentils et merveilleux. Nous étions aussi attentifs et aimables. Tout se passait vraiment normalement, même si nos parents ne savaient pas qu'ils avaient fait deux fils regroupés dans un seul corps.

        Tout a commencé à nos 5 ans. Notre mère venait de mourir de maladie alors qu’avant, elle était encore en forme, c’est pour cela que notre père commençait à étudier la ruine qui se trouvait dans la forêt par dépression. Nous étions encore innocent alors nous ne comprenions pas trop ce qu’il s’était passé avec notre jolie mère. Et puis, alors que nous accompagnions juste notre père qui partait examiné la ruine, nous avions rencontré une personne qui allait bouleverser notre vie. Son nom était Kyosuke. Il avait 7 ans, des cheveux noirs mi- longs et des yeux rouge sang. Il faisait une tête de plus que nous et avait une cicatrice sur son œil gauche en verticale. Nous l’avions remarqué, lui qui était tout seul, il avait aussi du sang sur les mains. Nous le rejoignions ensuite vu que notre paternel semblait énormément occupé et ne le remarqua pas, comme à son habitude, il était trop concentré. Nous nous retrouvions donc devant ce grand garçon. Il nous regardait avec un air glacial et ne fis pas un mot. Shaporo-kun, ayant à ce moment le contrôle de notre corps, commençait par le saluer tout en se présentant. Il lui répondit qu'il n'en avait à faire des gens comme nous et nous tourna le dos. Il bricolait un truc, mais nous ne savions pas trop quoi. C'était sûrement pour ça qu'il ne nous tournait le dos et nous accueillis froidement, il était peut-être lui aussi trop occupé et ne voulait pas que nous le dérangions. Ses mains pleines de sang étaient dues à un trop fort acharnement sur l'objet qu'il tenait. Même en nous accueillant froidement, Shaporo-kun persévérait et il nous dit alors son nom pour que je Shaporo-kun ne l'embête plus tout en regardant son objet. Il s'était essuyé les mains et avait ensuite rangé l'objet qu'il avait sûrement fabriqué. Il avait enfin levé les yeux pour nous regarder et nous parler. Il nous avait dit de ne parler à personne de ce qu'il faisait d'un ton très sérieux. Cela semblait être important pour lui donc, Shaporo-kun lui a promis. Il esquissa un sourire narquois puis nous dit si nous voulions jouer à un petit jeu. Bien sûr, il ne savait point que nous étions deux dans un simple corps. Shaporo-kun lui répondit donc que oui, à part si nous allions trop loin, mon père ne voulait pas que nous nous éloignions de trop. Son sourire retomba et me dit qu'après tout nous étions que des fils qui collaient leur père. Impulsif comme il est, Shaporo-kun répliqua et lui dis que non, et que nous pouvions participer à son jeu. Bien sûr, il était tombé dans le panneau, sa dernière phrase était là, simplement pour nous faire perdre notre sang-froid, ce qui marcha sur Shaporo-kun. Il nous expliqua alors les règles qui étaient assez simples. Il suffisait d'atteindre un endroit précis en premier puis de marquer son territoire en réussissant à battre la personne qui y était. S'il y avait personne, nous avions gagné d'office. Bien sûr, il avait mis le lieu de victoire loin des ruines que notre père étudiait. Il nous testait...sûrement. Shaporo-kun regarda mon père une dernière fois, puis partis vers l'endroit indiqué. Nous étions arrivés en même temps, Kyosuke et nous. Nous nous demandions alors s'il avait pas tout planifié depuis le début. Pour gagner le jeu nous devions nous battre, moi, j'en avais pas envie et décidai d'abandonner, et Shaporo-kun acquiesça. Cependant, il insista et s'avança directement sur nous. Shaporo-kun prit son courage à deux mains et décida de se battre. Il savait un peu se défendre, un tout petit peu. Il nous attaqua du plus vite qu'il pouvait, mon colocataire essayait de contrer et d'esquive, mais n'arrivait point. Il nous mettait une bonne raclé, c'est là que mon père intervint, il nous cherchait puisqu'on devait rentrer, il gronda ensuite l'autre enfant qui se sauva en pleure. Nous étions ensuite rentré chez nous, et mon père nous dit de ne plus le fréquenter.

        Le lendemain, notre père repartit à la ruine comme tous les jours, et nous le suivions toujours. Il était autant occupé que la dernière fois, et ce certain Kyosuke revint et nous fit signe pour venir. Nous allâmes alors une nouvelle fois à sa rencontre, mais il paraissait toujours aussi mystérieux. Il voulut rejouer à un autre jeu, et nous ne voulions pas, nous préférions plutôt des explications pour la dernière fois. Il nous dit alors que ce nouveau jeu nous donnera les explications, après qu’il dit celle du jeu. Il fallait tout simplement atteindre le plus haut possible, pouvoir toucher le ciel, tel était son rêve. Pour effectuer ce jeu, il fallait être résistant lors de la retombée au sinon, participer à ce jeu serait de la folie. Kyosuke cherchait simplement un adversaire, étant donné qu’il faisait de grand saut, à des endroits très élevés. Le plus grand endroit étant un arbre, celui-ci atteignait les 80 mètres. Il sautait souvent d’ici, mais bien sûr, lorsqu’il retombait, il amortissait le choc en s’attrapant à des branches ou lianes. C’était vraiment un dangereux, mais on dirait que son rêve d’atteindre le ciel n’était que trop important comparé aux restes. Nous relevions alors le défi, quitte à mourir. Dans tous les cas, ce n’est pas comme si nous avions été très conscients. Lui ayant l’habitude, s’élevait au-delà des 50 mètres, nous, nous commencions juste avec 10 mètres, ce qui est déjà pas mal. Notre saut ne m’avait pas fait dépasser les 11 mètres, tandis que Kyosuke avait frôlé les 55 mètres. Notre rattrapée n’était pas si mal, mais nous tombâmes sur le dos, alors que notre concurrent de haut niveau se réceptionna parfaitement. Regardant le beau ciel magnifique, notre envie de voler commença, mais un humain ne pourra jamais le faire…Nous continuâmes à jouer toute la journée avec notre nouvel ami, avant de repartir vers la ruine pour ne pas montrer à notre père que nous étions avec Kyosuke.

        Nous avions maintenant huit ans. Même si mon père nous l'interdisait, nous fréquentions toujours Kyosuke. A vrai dire, il jouait le jeu du garçon froid et manipulateur pour m'attirer, mais en fait, il est très sympa et amical. Au début, je lui en voulais un peu de nous avoir utilisés comme ça. Mais ensuite, je vus qu'il voulait vraiment d'un ami, qui pourrait aussi bien l'aider à s'améliorer à se battre, tout en pouvant jouer avec lui, donc moi aussi je cru en lui comme Shaporo-kun. Nous nous amusions ensuite à nous battre gentiment. Mon père lui, était concentré sur ces recherches, il nous avait dit qu'il était sur le point de trouver quelque chose, sans grand conviction. Nous nous m'inquiétions quand même un peu sur sa santé car il travaillait sans relâche. Nous étions devenus plus fort et nous allions régulièrement à la forêt de notre première rencontre pour nous amuser. Un jour, nous avions rencontré quelqu'un de blessé. Une jeune fille du même âge que Shaporo-kun et moi. Elle avait les cheveux argentés, tout comme ses yeux. Elle devait être un peu plus petite que nous. Nous la ramenions chez nous, tout d'abords notre père nous gronda parce que nous étions avec Kyosuke mais ensuite, dès qu'il vu la jeune fille, il comprit la situation. Il lui a donné les premiers secours. La fille se réveilla ensuite au bout de quelques jours. Nous avions cherché qui elle était mais impossible de trouver. Nous l’avions alors accueilli chaudement à son réveil et lui demandions son nom qu’elle nous dit timidement. Elle s'appelait Atsuka.

        Quelques jours après, lorsqu’elle fut rétablie, nous trainions de force Atsuka à jouer avec nous. Toujours dans la forêt, nous commencions à faire une partie de cache-cache. Shaporo-kun et moi étions devenus plus autonome et nous ne restions plus près de notre père. Comme par hasard, nous devions trouver les autres. Cette dense forêt n’était pas digne de tout repos, n’importe où serait une cachette idéale, du moment que vous êtes bien loin de nous. La recherche commence, digne de confiance, je laissai Shaporo-kun menait l’enquête. Courant contre le vent, traversant les lianes tombées des arbres, coupant les petites branches qui gênaient le passage grâce à un petit couteau, mon cher collègue se croyait plus comme un exploreur plutôt qu’un chercheur dans un simple jeu qu’est le cache-cache. Des fois, il me faisait un peu peur lorsqu’il abattait les objets qui se mettaient en travers de lui, son expression faciale se déformait pour devenir une joie expressive, comme s’il aimait tuer. Bon, c’est vrai que ça dégageait les voies inaccessibles, mais s’ils étaient inaccessibles, nos deux amis n’auront jamais pu y allaient. Qu’il peut être bête Shaporo-kun. Nous ne trouvions pas nos deux compères, ce qui paraissait assez logique. Cependant, même si nous n’avions aucune trace de nos amis, une autre découverte se fit. Une autre ruine, plutôt comme une sorte de labyrinthe. Nous retournions alors sur nos pas pour prévenir notre père de la nouvelle ruine trouvée en jouant les explorateurs. Avec beaucoup de chance, nous retrouvâmes Atsuka au retour. Il manquait maintenant Kyosuke, celui-là allait devoir attendre que nous racontions la découverte à notre père. Ceci-fait, il fallait nous remettre à chercher, Atsuka à nos rangs. Au bout de quelques heures, nous trouvâmes enfin Kyosuke qui s’amusait beaucoup, notre père ayant aussi vu la ruine décidait de l’étudier intensément, apparemment, c’était une fameuse découverte. Mais il allait le faire plus tard, c’était l’heure de rentrer tous chez soi, bien qu’Atsuka était loger par Kyosuke et ses parents.

        Nous venions d'avoir nos 11 ans. Nous avions toujours notre petit groupe, et même qu'Atsuka est devenue beaucoup moins timide. Nous sortions tous pour aller, encore une fois, accompagner notre père pour qu'il essaye de décrypter ce que signifiaient les étranges symboles sur les ruines. Celui-ci disait avoir trouvé une piste. Cela nous était égale, du moment que nous pouvions nous amuser avec nos deux meilleures amis. Oh ! Aussi notre père m'a autorisé à pouvoir être avec Kyosuke. Nous nous amusions depuis presque une heure quand tout à coup, notre père s'effondra sur le sol. Shaporo-kun ayant le contrôle du corps, courus tout de suite le voir. Ensuite, il a vu quelqu'un, un type avec une cape, derrière les ruines. Celui-ci commençait à venir et voulu sûrement nous tuer. Il était sûr que c'était lui qui avait fait ça à notre père. Moi, je n’en avais aucune idée, mes pensées étaient plus que trouble. Shaporo-kun essayait de réveiller notre père, mais rien ne le faisait reprendre ses esprits, il était comme assommé. A ce moment, nous savions quelque chose, que notre père vint de perdre la vie. Il était tout froid et ses yeux étaient vides de conscience. Nous étions en pleure, nos amis nous regardèrent d'un air attristé, mais commençait à nous dire de nous éloigner et de fuir. Je ne contrôlais plus mes émotions, la tristesse passait à la colère. J'étais devenu complètement fou à ce moment-là. C’était aussi la première fois que je pris le contrôle du corps. L’homme à la cape noire, qui était à quelques pas de nous, sentit une sorte d’aura et voulut nous tuer au plus vite. Cependant, notre père n'était pas totalement mort, il lui restait encore quelques forces et réussit à retenir l’assaillant. Ce-dernier n’eut qu’à mettre son pied dans le visage de notre paternel pour qu’il tombe à terre et mourut, vraiment. J'étais encore dans ma folie, je commençais à vouloir frapper l’assassin, mais alors, Atsuka m'enlaça, et se mit à pleurer pour me retenir. J'avais cessé ma folie néanmoins, je gardais toujours un total contrôle sur notre corps. Je savais ce qu’il fallait faire, il fallait courir, fuir le plus loin possible. Une course-poursuite s’engagea entre nous et celui qui voulait nous tuer. Kyosuke avait littéralement disparu, soit il avait pris de l’avance, soit il s’était fait prendre. Nous approchions de la ville et Kyosuke nous attendez, c’était déjà bon de savoir qu’il était en vie. L’assassin ne nous poursuivis pas plus loin, et resta à l’intérieur des bois.

        De retours à la ville, nous nous sommes contentés de rester chez soi. Nos amis avaient prévenus quelqu’un, de la mort de notre père. Deux jours plus tard, l'appartement dans lequel nous habitions a été repris par l’État. Nous n'avions plus d'endroit où vivre ni dormir. C'est alors que le frère de notre père était venu à toute vitesse. Il avait appris la nouvelle. Il avait aussi loué des chambres d'auberges jusqu'à l'enterrement de notre paternel. Trois jours plus tard, ce moment était enfin arrivés. Nous avions assisté au deuil de notre père et notre oncle nous annonçait que nous allions vivre chez lui désormais. Nous dîmes un dernier au revoir à nos amis, et Atsuka nous donna un foulard. Je pouvais bien savoir ce qu’il y avait entre elle et Shaporo-kun, c’était l’amour. En tout cas, c’était aussi bien dommage que nous dûmes partir loin de cette région.

        Nous avions été jusqu’à Tokyo, une grande civilisation, avec des transports à foison et plein de publicités en pleine air. A partir de là, notre vie a basculé dans le mal, notre oncle qui nous hébergeait, ne faisait pas plus attention à nous. Nous étudiâmes dans une école de délinquant, et nous nous battions tous les jours. Notre santé mentale était détraquée, nous nous battions aussi par envie, après l’âge de nos 12 ans. Nous étions même capables de tuer des gens ou bien de les faire souffrir en les faisant devenir notre jouet personnel à torture. Notre vie ne fit ensuite qu’empirer, jusqu’à nos 17 ans. En rentrant vers l’appartement de notre oncle, une publicité nous tapait à l’œil. Celle-ci, était celle pour les AT’s. Grâce à cet objet, nous pourrions voler le plus haut possible dans les airs. Le rêve de Kyosuke serait sûrement réalisable. Dès que nous sommes rentrés, nous appelâmes dans notre première ville à une connaissance. Après avoir brièvement fait les retrouvailles par téléphone, car oui ils en avaient à notre ancienne ville, nous voulions savoir si Kyosuke était disponible. Cependant, celui-ci n’était plus là-bas, d’après notre connaissance, mais plutôt ici, à Tokyo. Apparemment, il faisait de l’AT et avait rejoint le nightmare comme disait la connaissance, même si nous pouvions savoir qu’elle ne savait pas de quoi elle parlait. Nous raccrochions donc, et partîmes acheter nos premiers AT pour commencer à maîtriser les bases dans les 10 premiers jours. Si le nightmare peut nous permettre de revoir Atsuka et Kyosuke, nous allions y rentrer coûte que coûte ! Une fois après avoir maîtrisé les bases de l’AT, nous entrâmes enfin dans le nightmare.

        Voilà ce qui s’est passé, maintenant, veuillez nous excuser, mais nous rentrons.





        HRP





          Nom du personnage de l'avatar :
          Et c'est....Takumi Usui de Kaichou wa Maid-Sama qui est un anime et un manga !!! ( Tada ! )

          Talent particulier ?
          Talent particulier ? Moi ? Ca se saurait...Mis à part le fait que je suis superactif lorsqu'il le faut...

          Tu aimes les cornichons ?
          Très bonne question. Pshycologiquement parlant je peux les aimers en prenant compte le fait que c'est qui fait ce qu'on est. Physiquement parlant....Attends, ça va avec ma première réponse ça !
          Et bien sûr il reste la dernière catégorie, à part. Mangécalement parlant ( et oui... ), et là bien sûr j'aime *q*. Sauf lorsque mangécalement parlant se rattache avec pshycologiquement + physicalement parlant...

          Code de validation : Validé by Jik' o/





          _________________


          Si tu espères me tuer, essayes d'abords de briser mon âme !

          L'amour est le meilleur moyen de combler un vide dans le coeur...


          Dernière édition par Shaporo le Mar 6 Nov - 2:10, édité 14 fois
          Revenir en haut Aller en bas
          Voir le profil de l'utilisateur
          Jikan

          avatar

          Messages : 100
          Date d'inscription : 06/10/2012

          MessageSujet: Re: Shaporo Ryushin, plus connu sous le surnom de Kuroyasha   Sam 3 Nov - 8:57

          Sha... Sha... Shapo ? O_o T'es pas sur un forum FT ?

          Btw, welcome & bienvenue. Si t'as des questions, hésite à mp un staffien o/
          Revenir en haut Aller en bas
          Voir le profil de l'utilisateur
          Shaporo

          avatar

          Messages : 8
          Date d'inscription : 03/11/2012

          MessageSujet: Re: Shaporo Ryushin, plus connu sous le surnom de Kuroyasha   Sam 3 Nov - 13:47

          Oui je suis sur un forum FT, et j'imagine que tu es Noctis Smile Ah beh non //FAIL//

          Merci x) étant donné que c'est mon premier forum air gear, je bloque totalement sur l'histoire, mais bon, ça sa devrai se débloquer tôt ou tard xD ( En plus, c'est pas comme si je suis sur plein de forum ou était --' )

          _________________


          Si tu espères me tuer, essayes d'abords de briser mon âme !

          L'amour est le meilleur moyen de combler un vide dans le coeur...
          Revenir en haut Aller en bas
          Voir le profil de l'utilisateur
          Miyako Watanabe

          avatar

          Messages : 321
          Date d'inscription : 06/10/2012

          MessageSujet: Re: Shaporo Ryushin, plus connu sous le surnom de Kuroyasha   Sam 3 Nov - 16:33

          Hello !! Deja bienvenu, et bon courage pour ta fiche !
          J'me suis bien marrée en lisant, au plaisir d'rp avec toi je pense y prendre beaucoup de plaisir (PEUTETREARRIVERAISTUAMEFAIRECONNAITRE
          LAJOUISSANCEETERNELLLLLLLLE
          /poutre); Par contre a des moments, je sais pas si cest le cadre dans lequel je suis entrain de lire, qui est assez bruyant etc, mais j'ai eu du mal à suivre, fais gaffe a la compréhension générale x). Mais j'ai hate de voir ce que donne l'histoire du blondinet Razz
          Et j'ai aussi beaucoup aimé la maniere dont tu appelles l'autre partie, dire colocataire et jamais parler de schyzophrénie, j'ai beaucoup apprécié Razz

          _________________


          Dernière édition par Miyako Watanabe le Dim 4 Nov - 14:10, édité 1 fois
          Revenir en haut Aller en bas
          Voir le profil de l'utilisateur
          Yatano

          avatar

          Messages : 80
          Date d'inscription : 06/10/2012

          MessageSujet: Re: Shaporo Ryushin, plus connu sous le surnom de Kuroyasha   Dim 4 Nov - 12:45

          Outre le fait que ma chère et tendre ait déformé la page ce qui a rendu la lecture très compliqué, l'histoire est franchement sympatoche =) MP nous lorsque tu auras fini ta fiche qu'on lise tout ça =D

          Rebienvenu sinon o/

          _________________
          Revenir en haut Aller en bas
          Voir le profil de l'utilisateur
          Miyako Watanabe

          avatar

          Messages : 321
          Date d'inscription : 06/10/2012

          MessageSujet: Re: Shaporo Ryushin, plus connu sous le surnom de Kuroyasha   Dim 4 Nov - 14:22

          La chere et tendre à rectifié le problème ! o/

          _________________
          Revenir en haut Aller en bas
          Voir le profil de l'utilisateur
          Shaporo

          avatar

          Messages : 8
          Date d'inscription : 03/11/2012

          MessageSujet: Re: Shaporo Ryushin, plus connu sous le surnom de Kuroyasha   Mar 6 Nov - 2:12

          Déjà, désolé de répondre que maintenant, c'est pas ma faute, je bossais dur ( hein? xD )


          Miyako > Merci bien merci bien, et puis c'est juste un coloc' pas de la schyzo' ! xP

          Yatano > Merci Smile

          D'ailleurs ma fiche est belle et bien au complet ! o/
          Bon j'avoue, j'ai un peu baclé la fin mais j'espère que ça vous plaira :/

          _________________


          Si tu espères me tuer, essayes d'abords de briser mon âme !

          L'amour est le meilleur moyen de combler un vide dans le coeur...
          Revenir en haut Aller en bas
          Voir le profil de l'utilisateur
          Yatano

          avatar

          Messages : 80
          Date d'inscription : 06/10/2012

          MessageSujet: Re: Shaporo Ryushin, plus connu sous le surnom de Kuroyasha   Mar 6 Nov - 9:14

          Des petites fautes de syntaxes mais honnêtement je m'en branle! Très bonne fiche Shapo tu fais officiellement partie de la communauté ! Bienvenue !:-D

          _________________
          Revenir en haut Aller en bas
          Voir le profil de l'utilisateur
          Contenu sponsorisé




          MessageSujet: Re: Shaporo Ryushin, plus connu sous le surnom de Kuroyasha   

          Revenir en haut Aller en bas
           
          Shaporo Ryushin, plus connu sous le surnom de Kuroyasha
          Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
          Page 1 sur 1
           Sujets similaires
          -
          » Bureau de Mélie [plus connu sous le surnom de Batgirl-sama]
          » Creepers (Aussi connu sous le nom de «Rites of passage», 2012, W. Peter Iliff)
          » [Fiche] Hiruzen Sarutobi, plus connu sous le titre de Sandaime Hokage
          » Mort de Freddy UKUNDJI KONDJO ( plus connu sous le nom de Beckeson, le Ministre Colombien)
          » la petite phrase sous le pseudo

          Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
          Air Gear Evolution ::  Party Flood Anthem :: Présentations :: Présentations Validées :: Rang F-
          Sauter vers: