AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vote!



Partagez | 
 

 Course contre la montre : vainqueur ? La montre. (pv Aivy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agarta Strauss

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Course contre la montre : vainqueur ? La montre. (pv Aivy)   Lun 10 Juin - 12:49

Tokyo s'éveille doucement.

C'est une belle matinée. Agarta sort enfin de chez elle, un sourire au lèvre à la vue du soleil pointant le bout de son nez. Le jour étant encore jeune, la chaleur n'a pas encore pris ses aises et règne dans Tokyo une douce fraîcheur. Il reste encore un peu de temps à la canadienne avant d'aller à l'université, alors celle-ci décide de faire un petit détour en a-t. Juste pour profiter. Elle lasse ses lacets, et une fois ses pieds confortablement installer dans ces précieux petits monstres, la rousse s'envole dans le vent. Elle s'amuse comme une folle à détourner au dernier moment dans les rues, à slalomer entre les passants grincheux, et à sauter aux dessus de tous les obstacles possibles et inimaginable. Le vent lui caresse doucement les cheveux, et elle se sent si bien qu'elle en oublie de regarder l'heure.

Un peu essoufflée, Agarta se laisse tomber sur un banc. Écrasant ses fesses contres le bois, elle laisse tomber sa tête en arrière et ferme les yeux, inspirant avidement de grandes goulées d'air. Elle reste ainsi un petit moment, le temps que les battements de son cœur se calment. Puis elle ouvre lentement les paupières, et regarde sa montre gousset. Et manque un battement. Il ne lui reste que 2 minutes avant le début des cours, et elle n'est même pas dans le bon quartier. Jurant pas vraiment très discrètement, au point que quelques personnes se retournent sur elle, Agarta se dépêche de se remettre sur pied et de repartir.

Une belle journée qui commence mal.

Elle s'élance brusquement, tirant douloureusement sur ses chevilles. Le temps presse, et il faut absolument qu'elle arrive à l'heure, cette fois. La canadienne a déjà manqué bien trop de débuts de cours, et les partiels arrivent dangereusement. Pour aller plus vite, elle se dirige vers les hauteurs, ridant sur le mur d'un bâtiment pour atteindre les toit. Malheureusement, Agarta sait très bien que ça ne suffira pas. Mais elle peut tout de même réduire son retard. Essayant de garder la ligne la plus droite possible, la rousse se trompe de chemin. Énervée et frustrée, elle s'arrête pour consulter le GPS de son portable et reprend sa route. Les cours ont commencé depuis bien 10 min quand Agarta atteint enfin les grandes grilles de l'université. A l'entrée, elle voit des surveillants roder pour contrôler les élèves qui continuent à arriver, le pas pressé. Remarquer que d'autres élèves aussi se hâtent comme elle vers l'entrée ne la rassure pas, eux n'ont peut-être pas autant de retard accumulé.

"Pas le temps de se déchausser, je suis en retard !" Sans faire gaffe, Agarta se parle à elle-même, quelques élèves se retournent sur elle et la regarde passer d'un air étonné, pensant qu'elle leur a parlé. Elle n'a pas de temps à perdre et, alors qu'habituellement elle prend la peine de troquer ses a-t contre des baskets avant d'entrée, elle continue sur sa lancée. En ridant. En la voyant arrivée à toute vitesse, deux surveillants tentent de lui barrer la route en criant.

« LES A-T SONT INTERDITES DANS L'ENCEINTE DE L’UNIVERSITÉ MADEMOISELLE ! »

Mais, le vent dans ses oreilles, Agarta ne les entends pas. Agacée par leur stupide tentative de barrage, elle prend son élan, tape violemment le sol et s'envole. Elle saute au dessus des surveillants et atterri loin derrière eux. La canadienne se retourne pour lancer un regard courroucée au personnel de l'université, et elle se rend compte que ceux-ci se sont mis à lui courir après. Agarta réalise lentement la situation et, sans réfléchir, tape du pied pour reprendre sa course effrénée. Malheureusement les portes de l’amphithéâtre sont fermées, et les surveillants sont toujours à ses trousses, Agarta n'a plus d'autre solution que de les semer. Elle tente de visualiser mentalement les lieux et de trouver le moyen le plus adapté pour qu'ils la perdre. Agarta est énervée contre elle même, en voulant éviter les ennuis du retard elle s'en est attiré des bien pires.

Agarta ou l'art d'aggraver son cas.

_________________
"I hear the thunder but there's no rain, this type of thunder breaks walls and window pain..." Thunder - Prodigy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Course contre la montre : vainqueur ? La montre. (pv Aivy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Montre musulmane.
» comment creer sa propre "montre"?
» La montre du vendredi 1er juin 2012
» Le chronographe Croton Chronomaster Aviator Sea-diver : la montre à tout faire des années 60-70
» montre hafis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Air Gear Evolution ::  Tokyo :: Otemachi :: Ecoles-
Sauter vers: